Quelques règles d’or pour bloguer en beauté

Dans le cadre de mes études en Digital Marketing à l’école CREA, j’ai la chance de pouvoir participer à un module sur le thème du blogging. Ce cours m’a permis de découvrir les plus-values et l’utilité de ce mode de communication, tant professionnellement que personnellement. De nombreux exercices m’ont été proposés, afin d’appliquer les techniques qui permettent de rédiger des articles pertinents.
Après plusieurs mois de blogging, j’ai décidé de vous livrer aujourd’hui, quelques astuces qui devraient vous aider à vous lancer ou à améliorer votre technique de rédaction.

Premièrement, tâchez de trouver une plateforme qui vous plaît et que vous maîtrisez.
Pour ma part, comme vous pouvez le constater, il s’agit de la plateforme d’hébergement de blogs WordPress. Celle-ci devrait vous convenir si vous êtes novice en la matière, car toutes les fonctionnalités dont vous aurez besoin sont mises en évidence. Si au contraire, vous vous intéressez aux fonctionnalités avancées, n’ayez crainte! la version gratuite de WordPress est très complète.
Supposé qu’un jour vous souhaitez aller plus loin dans votre expérience blogging, vous pourrez exporter le contenu de votre blog vers la version pro de WordPress. Laquelle vous offrira, un service d’hébergement, un nom de domaine et des possibilités infinies de customisation en installant un thème personnalisable. (Compter environ 5 à 10 $ par mois, dépendant les options choisies. Pour plus d’information, vous pouvez lire cet article.)
Voici également d’autres références populaires, si les plateformes citées ci-dessus ne vous conviennent pas: OverBlog, Blogger, Canal Blog

photo2Lorsque vous aurez trouvé la plateforme qui vous convient, je vous suggère un petit temps de réflexion qui vous aidera à définir l’utilisation que vous souhaitez en faire. Est-ce un blog plutôt personnel, dans lequel vous relaterez des événements du quotidien? ou est-ce un support professionnel qui vous offrira la possibilité de parler de services, de produits ou de l’activité de votre société. Cela vous permettra de poser un cadre et vous aidera à imaginer les types de contenus qui pourront être partagés sur votre blog. Si vous souhaitez aller encore un petit plus loin, faites une petite liste de vos 3-5 premiers articles. De manière générale, cela devrait vous aider à catégoriser les différents types de contenus et… de vous rendre compte si, vous arriverez à tenir une activité régulière sur le long terme.

Passons maintenant aux articles. Lorsque vous écrirez votre premier article, l’étape numéro une est celle du titre. Afin que vos lecteurs puissent savoir à quoi s’attendre, n’oubliez pas de nommer vos articles, si possible en relation avec son contenu. Cela peut être fait de manière originale, simple ou sous forme de teasing, afin d’apporter un côté intriguant à votre article qui devrait donner envie aux internautes de vous lire.

En ce qui concerne le contenu d’un article de blog, ce n’est pas une recette exacte! Néanmoins, n’oubliez pas un élément clé: Mettez vous à la place du lecteur! quel bénéfice va-t-il tirer en lisant votre article? que veux-il apprendre/savoir? Cela devrait vous aider à structurer votre article et à y ajouter tous les éléments qui permettront à un internaute de s’intéresser à votre blog plutôt qu’à un autre. En résumé, quelle est la valeur ajoutée de votre blog? qu’est-ce qui fait son authenticité?

photo1Pour ce qui est du ton à employer, je vous conseille plutôt un ton personnel. Cela permet une proximité assez agréable entre le lecteur et le bloggeur. Ecrivez plutôt à la première personne, cette technique renforcera l’originalité et le côté subjectif de votre narration. En effet, lorsqu’un article est écrit à la première personne, le lecteur se sent plus proche de l’action et plus à même de suivre vos conseils ou récits.
Un article à la première personne se prête particulièrement bien pour les blogs personnels ou les blogs multi-auteurs. Cependant, si vous vous lancez dans un blog professionnel, choisissez votre type de narration en fonction du public auquel vos articles sont destinés. Dépendant le domaine, il ne convient peut-être pas d’écrire des articles à la première personne, néanmoins n’oubliez pas que le contenu de votre blog doit tout de même être agréable à lire.

Comment composer un bon article? Entre: texte, vidéos, photos (libres de droits si possible ou personnelles, c’est encore mieux!), liens, vous avez de quoi varier en terme de contenus et formats. Toutefois, n’oubliez pas de ne pas trop charger vos articles. Un article sans aucuns médias peut être déplaisant voire ennuyeux à lire, néanmoins un article trop chargé peut s’avérer indigeste.
Utilisez également les différents types de mise en forme proposés par votre plateforme, afin de rendre vos articles attrayants et soignés. (Souligner les titres si nécessaire, utiliser le gras pour faire ressortir des éléments de votre texte, organiser son contenu avec des puces si vous faites des listes etc.)
Faites usage des catégories, afin de classer vos articles. Les lecteurs apprécient le fait de pouvoir s’appuyer sur des catégories pour faire leur choix de lecture.

Lorsque vous rédigez un article allez droit au but! En résumé: une idée par article, autrement vous aurez tendance à sauter du coq à l’âne et on ne comprendra pas où vous voulez en venir. Votre titre d’article devrait pouvoir vous aider à structurer votre narration.
N’oubliez pas d’utiliser l’intertexualité pour appuyer vos dires. Ajouter des liens à vos textes, est également un moyen de prouver que vous vous êtes intéressé à la chose. Un blogueur doit pouvoir partager ses sources sans scrupule, c’est aussi un excellent moyen pour interagir avec d’autres bloggeurs.
Et enfin, soignez votre écriture et orthographe. Personnellement, je n’apprécie pas de lire des articles truffés de fautes aux syntaxes de phrases bancales, c’est peu agréable et loin d’être pro!

En résumé, un mot d’ordre: Amusez-vous et n’oubliez pas l’atout majeur d’un bon blogueur: “La régularité”!

Deux blogs super sains et sportifs

Une connaissance m’a récemment présenté deux blogs basés sur le sport et l’alimentation saine qui m’ont beaucoup intéressée, car ceux-ci ont des thématiques assez similaires à celles de mon blog actuel. Il s’agit des blogs MyFitnessPal et FitStar.

Capture d’écran 2014-10-08 à 11.33.35

Capture d’écran 2014-10-08 à 11.34.00

 

 

 

 

On retrouve dans ces blogs de nombreux articles qui parlent de nouveaux produits healthy, de modes de vie sains et inspirants, de conseils pour atteindre un objectif ou une performance physique.

En comparant d’un peu plus près ces deux blogs, je remarque que leurs thématiques sont certes semblables mais que l’organisation des thématiques et la forme des articles est très différente.

Capture d’écran 2014-10-08 à 11.06.22Pour commencer, le blog MyFitnessPal est un blog très structuré. Tous les articles sont classés dans des rubriques, qui permettent à l’internaute de choisir les thématiques qui l’intéresse. Cette forme est intéressante, car cela permet au lecteur de gagner du temps dans sa sélection d’articles. Si par exemple, c’est uniquement la thématique Fitness qui l’intéresse il choisira la catégorie “move”.

Concernant le style d’écriture, le ton adopté est très personnel. On retrouve dans le contenu des articles beaucoup d’avis, de conseils et de cas réels dans les articles, comme si on avait à faire à un vrai coach. Ce côté coach personnalisé est très valorisant pour les internautes car il est appréciable de recevoir des conseils d’un spécialiste ou d’une personne qui a été confronté à la même situation. Les posts contiennent dans la plupart des cas moins de photos et plus de texte. Celui-ci est souvent travaillé afin de faire ressortir les éléments importants en gras ou majuscule.

Au niveau des interactions, il semblerait qu’il y en ait beaucoup. En effet je peux lire de nombreux commentaires en dessous de chaque articles et voir que ceux-ci sont souvent partagés via les réseaux sociaux proposés.

Capture d’écran 2014-10-08 à 11.06.15Si je m’intéresse maintenant au blog FitStar, il s’agit d’un blog rattaché à un site. Les articles peuvent être filtrés à droite grâce à des onglets “catégorie”.

Dans ce blog, on retrouve également de nombreux articles liés à la nutrition et au sport. Néanmoins, le contenu de ces articles sont très différents du blog MyFitnessPal. Les articles sont rédigés de manière très peu personnelle. La plupart d’entre-eux ont plutôt une forme journalistique qui présentent des conseils sous formes de points ou objectifs chiffrés. Beaucoup de photos sont utilisées pour illustrer les propos. Ce qui est dommage dans ce type d’articles, c’est que l’on ne retrouve pas du tout de conseils ou le point de vue du rédacteur. On pourrait presque comparer ces articles à ceux que l’on retrouve dans de la presse spécialisée car ils manquent d’authenticité. Résultat: on remarque qu’il y a peu, voir pas du tout d’interactions avec les internautes car ceux-ci n’arrivent pas à se sentir proche du rédacteur.

Si je devais en choisir un: j’opterai pour le blog MyFitnessPal car il contient tous les éléments qui me donnent envie de lire des articles. Pertinence des informations, ton agréable et bonne structure et longueur des articles.

 

 

4 postures de Yoga pour mieux dormir

Ces derniers temps j’ai beaucoup de mal à m’endormir à des heures raisonnables, de ce fait je me suis intéressée aux postures de Yoga qui permettent de se détendre avant d’aller se coucher.
En effet, il est prouvé que le Yoga favorise la relaxation et aide notre système à mettre sur pause afin de s’endormir plus sereinement.
Si vous avez également du mal à vous endormir le soir voici quelques astuces à travers 5 postures différentes qui devraient vous aider à trouver le sommeil.

La posture de l’enfant :
Agenouillez-vous sur votre tapis. Les genoux photo 2-1doivent être écartés à la largeur de vos hanches. Vos orteils doivent reposer face en bas contre le tapis.
Prenez une respiration et penchez votre buste en avant de manières à ce qu’il repose sur vos cuisses.
Les bras peuvent être placés soit, à l’avant du tapis tous les deux tendus (paumes vers le bas), soit à côté de vos cuisses tendus jusqu’à toucher vos pieds (paumes vers le haut).
Restez dans cette position pendant 10 à 15 respirations.

La posture de la Charrue:
Couchez-vous dos au sol. Elevez vous jambes en photo 3-1direction du plafond (comme pour effectuer une chandelle). Lorsque vos jambes sont en l’air et que votre fessiers ne touche plus le sol, assurez vous que vos bras sont bien tendus le long de votre corps, paumes des mains vers le bas.
Appuyez sur vos mains et dirigez vos jambes, toujours tendues au dessus de votre tête. Tentez d’amenez vos pieds le plus près possible de votre tête. Si vous pieds arrivent à toucher le sol, écartez les à la largeur de votre tête. Lorsque vous êtes confortable, amenez vos bras sous votre dos pour le soulager dans cette posture.
Vous pouvez rester dans cette position durant 10 à 15 respirations également.

Relaxation contre le mur:
Asseyez vous le plus près d’un mur, tendez vos photo 1-1jambes de façon à créer un angle droit avec votre corps. Vos jambes se trouvent à la vertical et votre buste repose sur un tapis.
Essayez de fléchir vos pieds afin d’étirer vos jambes un maximum.
Fermez vos yeux, détendez-vous et essayez de tenir dans cette position au moins 30 sec. Puis repliez vos jambes vers vous comme dans la posture du fœtus et retenez les avec vos bras. Répéter si nécessaire.

La posture du Chien tête en bas :
Vos jambes sont tendues (genoux également pour photo 4sentir l’étirement). Les talons doivent être ancrés dans le sol. Vos mains sont à plat sur le tapis et poussent en avant, écartez vos doigts pour sentir plus d’étirement.
Allongez votre dos afin qu’il soit bien plat. Les omoplates sont abaissées, le haut des bras est légèrement tourné vers l’extérieur. Votre tête doit se trouver à la hauteur de vos bras, soit dans leur prolongement.

Recettes à base de courge

La saison de la courge est enfin arrivée !
La courge est un des rares légumes qui peut être utilisé pour faire beaucoup de plats différents sucré ou salés.
Etant donné que je viens de m’en acheter une et qu’elle est très grosse (pour changer) je me suis lancée dans des recherches afin de trouver des plats variés à base de ce délicieux légume.

Voici quelques idées si vous êtes en panne d’inspiration et que celle-ci occupe presque un étalage entier votre frigo !
Graines de courges (snack)
Lasagnes à la courge
Tarte d’automne à la courge et au roquefort
Boulettes de viande à la courge
Potatoes à la courge
Pain à la courge
Cake au potimarron
Pommes duchesses Courge

Comme quoi il existe une belle panoplie de recettes qu’il faut prendre le temps de réaliser. J’ai de ce fait profité de mon week-end pour cuire ma courge en entier et en tester quelques-unes tant qu’elle était fraîche et savoureuse.

Voici un petit aperçu de ce que j’ai pu réaliser ce week-end et quelles ont été mes appréciations.

Gratin de courgephoto 3
Parfait en plat d’accompagnement, à servir avec une viande ou par exemple avec de la chasse, vu qu’on est pleine saison gibier !
Possibilité pour la présentation de réutiliser la forme de la courge (si c’est un butternut) et d’extraire la chaire avec une cuillère. (voir photo)

Tarte sucrée au Butternut
Délicieux, à refaire ! elle est partie plus vite que photo 1prévue tant mes invités ont apprécié.
Il exsite un épice à la courge que l’on peut trouver dans les épiceries américaines, je vais essayer d’en acheter pour ma prochaine tentative car cela apporte un petit goût épicé en plus qui est vraiment bon d’après mes souvenirs. (ma mère en utilisait pour ses tartes et gâteau à base de courge ou potimarron)

Potage à la courgephoto 2
Je ne m’en lasserai jamais ! surtout lorsqu’il commence à faire froid dehors, c’est une soupe pleine de saveur et vitamines.
Petit astuce : je préfère utiliser le potimarron à la courge pour un potage car celui-ci apporte un goût plus sucré.

La poudre d’Açai

Depuis cet été je recherche désespérément dans les magasins bio, pharmacies de la poudre d’Açai, je ne sais pas si cela vous dit quelque chose ? cette poudre très « healthy » a fait beaucoup parler d’elle depuis le début de l’année.

Si cela ne vous dit rien, voici quelques explications sur l’histoire de ce fruit :
Cette baie vient d’Amérique du sud, plus particulièrement d’Amazonie. Elle pousse sur des palmiers Açai. La baie ressemble beaucoup aux myrtilles que vous pouvez retrouver dans des supermarchés, sauf que celle-ci est bien plus riche en nutriments. Ce fruit favorise notamment la digestion, apparemment elle aiderait à perdre du poids (à contrôler), à renforcer le système immunitaire et améliorerait l’énergie.

Pour que les vertus nutritionnelles de ce fruit soient préservées, l’Açai est proposé sous forme de poudre. Celle-ci peut être mélangée dans des milk-shakes, des plats, laitages etc.
La plupart du temps la poudre est mélangée à du liquide afin de proposer des boissons ou smoothies à base d’Açai, ces boissons sont très utilisées dans les milieux sportifs, comme la musculation ou le fitness par exemple car elle favoriserait l’énergie, contrairement à un smoothie basique.
Etant donné qu’on en entend beaucoup parler dans le domaine du sport et du healthy, je me suis intéressée à la chose de plus près afin de connaître les réels bénéfices de la consommation d’acai dans le cadre d’entraînements sportifs, voici ce que j’ai pu comprendre :

  • Améliore les performances physique (augmente l’énergie et contient des anti-oxydants qui permettent une meilleure récupération après un effort physique.)
  • Permet une bonne santé du cœur (améliore la circulation sanguine)
  • Source de protéines (contient des acides aminés, une portion d’Açai est presque équivalente à un œuf, en matière de protéines.)
  • Contient des propriétés anti-vieillissement (les apports sont similaires à ceux que contiennent les omega-3)
  • Favorise la perte de poids (les baies contiennent des vitamines telles que de la vitamine K et vitamine B qui favorisent le métabolisme et permettent de brûler des graisses.)

acaiLors d’un voyage au Portugal cet été j’ai pu goûter un smoothie fait à base d’Açai, c’était délicieux ! le goût est un mélange de fruit rouges et de cacao.

Actuellement, je suis toujours à la recherche de cette poudre, que je ne trouve malheureusement pas en magasin pour le moment. Je pense que j’en commanderai très bientôt sur internet, ça sera sûrement plus simple !

Yoga, mon premier cours d’une longue série

Cette semaine j’ai pu tester mon tant attendu nouveau cours de yoga!
Je me suis inscrite il y a quelques semaines à un cours de yoga proposé dans un catalogue de cours auquel j’ai accès grâce à ma commune.
Je suis contente d’avoir pu enfin mettre la main sur un cours qui aura lieu régulièrement, soir une fois par semaine pendant 5mois. En effet, je n’ai jamais réussi à trouver un cours pas trop coûteux, pratique au niveau des horaires et du lieu du coup j’ai sauté sur l’occasion! Le cours à lieu à 5mim de voiture de chez moi, nous pratiquons du yoga ashtanga (cf. mon dernier article sur les différents types de yoga), cette pratique permet de travailler le souffle grâce à des enchaînements de postures. Le cours a commencé par une petite introduction que la professeur nous a fait concernant son parcours, je pense qu’il apporte une réel plus value au cours car elle est entrain d’être certifiée yoga thérapeute.

Notre groupe est constitué de 8 personnes, nous sommes que des femmes, d’âges différents ce qui est assez intéressant car chaque personne pratique le yoga pour une raison différente. Pour ma part c’est pour varier dans les sports et pratiquer un loisir plus doux qui me permettra au fur et à mesure du temps (je l’espère) de gagner en souplesse. Je remarque avec les années qui passent que le corps de transforme et perd sa souplesse si on ne la travaille pas (ce qui paraît totalement normal). Néanmoins ces exercices ne sont pas à négliger si l’on veut éviter de se blesser et de s’user avec le temps. Après avoir testé ce premier cours je suis convaincue qu’une séance par semaine comme celle-ci m’apportera un grand bien, elle permet également de s’accorder un moment pour sois en faisant abstraction de notre quotidien et de tous les éléments négatifs qui nous préoccupent. Une partie des femmes présentes étaient déjà élevé l’an passé (ce qui est plutôt bon signe)!

yoga 2Pour ce cours j’ai dû acheter un tapis de yoga, car ceux-ci sont différents des tapis de sport/fitness. Si vous devez faire l’acquisition d’un tapis du type je vous conseille fortement un yoga mat que j’ai trouvé chez décathlon au prix de 14.95€ (pas grand chose pour un accessoire que je vais sûrement utiliser longtemps!) il est assez long et l’épaisseur de la mousse est juste
parfaite!

Pour terminer je vous partage un enchaînement de posture que j’ai fait en fin de séance, “la salutation au soleil”. Voici les postures à effectuer sur chaque jambe donc deux fois ou plus selon votre envie🙂

yoga1

Conseils pour commencer la course à pied

Allez à l’extérieur et commencez à courir! La meilleure façon de commencer à courir est simplement de mettre une paire de chaussures de sport et de s’engager sur un trottoir ou sentier. Les mouvements paraitrons d’abord inhabituels et étranges si vous n’utilisez pas fréquemment ces muscles, c’est tout à fait normal ! Il se peut que vous soyez particulièrement essoufflé les premières fois et que votre poitrine se mette à brûler. Pour de vrais débutants, cela arrive d’habitude après environ 5-10 minutes de course. N’hésitez pas à faire des pause, mais surtout ne vous arrêtez pas, marchez !

Essayez de vous détendre lors de vos foulées et de regarder au loin plutôt qu’en direction de vos pieds. Courrez à une allure naturelle, surtout ne vous forcez pas à aller trop vite au début. Vos bras doivent être légèrement fléchis (en angle droit idéalement) afin d’accompagner vos foulées et d’aller de l’avant d’une manière qui semble naturelle. Soulevez bien vos pieds de manières à ne pas vous encoubler. Au niveau de la posture, tenez vous avec une légère inclinaison vers l’avant. Ne soyez pas influencé par la posture des autres coureurs, chaque personne à une démarche différente, puisque le corps de chacun est différent. A vous de voir ce qui fonctionne pour vous😉

Respirez naturellement, il est important de se concentrer sur sa technique de respiration. Certains disent que la meilleure technique de respiration est d’inhaler l’oxygène par le nez, de remplir complètement les poumons et d’exhaler par la bouche légèrement ouverte. Votre nez est un bon filtre pour l’air, surtout quand vous courez en plein air, il vous empêche d’avaler accidentellement des insectes. L’exhalation par votre bouche permet à votre organisme de se débarrasser de plus de dioxyde de carbone et de chaleur avec moins d’effort.
Lorsque vous rentrez à la maison. N’oubliez pas de vous étirer lorsque vous rentrez d’une course. On dit souvent que les étirements ne sont pas forcément bons avant une séances, néanmoins ne négligez pas ceux après ! Etirez chaque groupe de muscles, pendant au moins 15 – 20 secondes.

Voici quelques conseils supplémentaires pour débuter et gagner en performance:

Et si vous souhaitez plutôt suivre un plan d’entraînement, en voici un qui vous permettra de courir aisément 5km en 5 semaines seulement !plan_entrainement

A vos baskets😉

Bracelets connectés

Etant donné qu’on les voit de plus en plus, j’ai décidé de faire un petit article sur les bracelets connectés afin d’en apprendre plus sur ces gadgets qui sont sensés récolter toutes les données relatives à notre quotidien (sommeil, calories brûlées, distance parcourue etc).
De nombreuses estimations montrent que les ventes augmentent chaque années un peu plus, est-ce un accessoire indispensable? quels sont ceux qui en valent le plus la peine?
De nombreuses estimations montrent que les ventes augmentent chaque années un peu plus, est-ce un accessoire indispensable? quels sont ceux qui en valent le plus la peine?

Depuis l’été 2014 les sociétés qui proposent ces bracelets ont redoublé d’efforts afin de proposer des bracelets encore plus performants, avec encore plus de capteurs (par ex: un capteur cardiaque). Cette nouvelle génération de bracelets appelés 2.0 deviennent de vrais assistants de vie pour ceux qui s’intéressent à leur bien être.

Quelle est la plus-value de porter un bracelet du type?
La santé est une préoccupation qui prend de plus en plus de place dans la vie de tout un chacun. Avec l’évolution du web, de nombreuses plateformes ont été crées, celles-ci permettent aux internautes d’échanger à propos de leurs expériences, conseils ou autre. On remarque que de plus en plus de personnes sont soucieuses quant à leur bien-être, sans devoir forcément prendre rendez-vous chaque semaine avec son médecin. En effet les internautes sont devenus de plus en plus autonomes et sont friands d’outils qui leur permettent de contrôler eux-mêmes leur état de santé ou plutôt de surveiller les paramètres qui font que nous sommes en bonne ou mauvaise santé. Actuellement, d’après-moi ces bracelets répondent surtout à une envie de surveiller sa performance, ils permettent à une personne peu ou très sportive d’en faire tous les jours un peu plus. L’intégration des réseaux sociaux permet de renforcer l’esprit communautaire et de défier son entourage.

Comment choisir son bracelet?
Dans ce comparatif, vous trouverez plus de 14 bracelets connectés différents. Cette étude recense les marques les plus connues et compare leur fonctionnalités, systèmes de synchronisation, autonomie, prix etc. Je vous laisse découvrir le tableau ci-dessous trouvée sur le site “Objet connecté”. (Il s’agit de l’article le plus complet que j’ai trouvé qui vous permettra de faire le meilleur choix en fonction de l’utilisation que vous voulez en faire).

comparatif-bracelet-connecté-2014

 

Que faut-il retenir/Conseils d’utilisation?
J’encourage toute personne qui souhaite s’en procurer un de bien se questionner sur son besoin (comment vais-je l’utiliser (sport, quotidien, loisir etc)m/quelles sont les fonctionnalités qui m’intéressent).
De s’intéresser à la plateforme qui va nous permettre de découvrir les données enregistrées (voir si on comprend comment exploiter les données).
Eventuellement définir des objectifs de performance ou de contrôle, qui augment graduellement.
Ne pas faire des chiffres une obsession !
Evitez de vous mesurer à n’importe qui !

Restaurants et Bars healthy/bio à Genève

Avec la rentrée scolaire, je profite de vous partager une petite étude que j’avais fait l’an passé et que je viens de corriger, concernant les bars à salade à Genève. Ce sera également l’occasion de vous transmettre les noms des rares restaurants rapide bio/healthy qui existent dans cette ville.

Fit & Fast (Bar à salade, soupe)fit&fast
Adresse : Quai Ernest-Ansermet 2, Entrée Côté Bd du pont-d’Arve, 1205 Genève
Profil : Entre 10 et 40 couverts par jour,
Horaire : 12h – 14h, lu – ve.
Uniquement vente à l’emporter Soupes et salades
Cible : Etudiants, universitaires.

Position sur le marché : « Fit & Fast » se positionne comme un « concept de restauration rapide proposant une nourriture saine et équilibrée ».

Avantages et faiblesses de la concurrence : Extrêmement bien placé par rapport à leur cible, Local est trop petit pour pouvoir manger sur place, Impossibilité de payer avec la carte, Nous offrons un réel « plus » au concept avec la personnalisation des plats.

Green Spot (Bar à salade, soupe)green spot
Adresse : Blvd Carl-Vogt 30, 1205 Genève
Profil : 100 couverts par jour
Horaire : 6h – 16h, lu – ve
Plus de vente à l’emporter que sur place
Produits garantis frais (labellisés)
Buffet salades, soupes, petit-déjeuner, desserts
Cible : Adeptes des produits sains.

Position sur le marché : « Green Spot » est un concept de restauration rapide « qui concilie éthique, engagement écologique, valorisation des produits locaux et santé ».

Avantages et faiblesses de la concurrence : Local est spacieux pour déjeuner tranquillement, Impossibilité de payer avec la carte en dessous de 20 chf, Tous les aliments proposés n’adhéraient pas au principe du « green » (bagels, tartes), Proposent un service en plus, celui des petits déjeuners.

I Feel Bio (restaurant bio/healthy)i feelbio
Adresse : 12 Rue de la Corratrie, 1205 Genève
Profil : 27 couverts par jour sur place et 37 à l’emporter en moyenne
Horaire : 7h30 – 18h, lu – ve
Aliments totalement bios

Cible : Adeptes du bio et/ou souffrant d’intolérances alimentaires.

Position sur le marché : « I Feel Bio » s’est approprié un marché un peu plus restreint que celui des bars à salades et soupes, à savoir celui des produits bios.

Avantages et faiblesses de la concurrence: Prix élevés, Service à table.

Goodie Organic Food & Bar (Bar à salade et soupe)desplanches
Adresse : Aéroport international de Genève
Profil : 600 couverts par jour
Horaire : 5h – 22h, lu – di
Proposent des birchers, des salades, des soupes, des jus de fruits et des jus de légumes.

Cible : Touristes et employés de l’aéroport
Position sur le marché : « La nature est notre source d’inspiration, la créativité et la passion sont l’essence de notre savoir-faire »
Goodie Organic Food propose une nourriture « saine, variée et équilibrée tout au long de la journée».

Avantages et faiblesses de la concurrence : Grand nombre de client et donc un chiffre d’affaire élevé, Propose d’autres services comme jus de fruits et jus de légumes, Passage de commande est compliqué, car difficulté de compréhension du processus.

10 astuces pour avoir un ventre plat toute la journée

La perte de poids peut demander du temps et peut souvent se montrer assez contraignante (sport, nutrition etc.), si vous souhaitez paraître plus mince pour une occasion spéciale, voici un ensemble d’astuces tirés de divers magasines féminin qui vous permettrons d’avoir un ventre plat durant toute une journée (sans efforts ou presque).

lemon_water

  1. Boire de l’eau chaude avec du citron (cela permet d’améliorer la digestion et vous donnera de l’énergie par la même occasion);
  2. Manger doucement (prendre le temps de bien mâcher ses aliments permet à l’estomac de ne pas se remplir d’air)
  3. Diminuer sa consommation de sodium (idéalement il ne faudrait pas consommer plus de 6gr de sel par jour, il favorise la rétention d’eau… et donc les ballonnements);
  4. Supprimer tous les aliments à base de Gluten (beaucoup de personnes ne sont pas consciente de leur intolérance. Une journée paraît peu, idéalement il faudrait 1-2 semaines mais cela peut déjà permettre de réduire le gonflement de votre ventre ou autres symptômes);
  5. Remplacer votre encas préféré par des fruits, en particulier l’ananas (il contient un enzyme qui permet de décomposer les protéines dans le ventre et de mieux digérer les aliments);
  6. Arrêter de mâcher du chewing gum (en mâchant du chewing gum on avale de l’air inconsciemment, ce qui remplit notre estomac d’air également);
  7. Diminuer ou arrêter sa consommation de boissons gazeuses (le gaz reste dans notre métabolisme, ce qui peut nous faire gonfler le ventre);
  8. Boire beaucoup d’eau (cela permet d’éliminer les toxines et permet de prévenir les ballonnements);dried_fruit
  9. Manger plus de fibres (les fibres réduisent l’inflammation car ils sont plus facile à digérer et moins lourds), voici des exemples d’aliments riche en fibre: Noix de coco, amandes séchées, figues séchées, pop-corn non-salé, biscotte complète, noix, noisettes, dattes, pruneaux, haricots verts, légumineuses, céréales complètes etc.
  10. Boire du thé à la menthe, (cela favorise la digestion, la nourriture passerait plus rapidement par l’estomac cela évite donc de le faire gonfler, le thé à la menthe a également des vertus relaxantes).

Vous savez ce qu’il vous reste à faire😉